Est-ce que les bébés nagent spontanément?

Tous les bébés naissent avec des automatismes leur permettant de satisfaire leurs besoins vitaux. Ils sont d'ailleurs si importants qu'aussitôt l'accouchement terminé, le médecin les passe au crible pour s'assurer qu'ils sont tous là. Il placera, par exemple, un objet dans la main du bébé, qui fermera aussitôt les doigts. Mais, qu'en est-il de la nage ?

À vous

Afin de débuter l'enquête, veuillez choisir une des questions ci-dessous.  De fil en aiguille vous trouverez la réponse à l'enquête.

Consulter la liste de questions afin de résoudre l'enquête

Quelle est la conclusion de cette enquête?

Question 1

Armé de ses réflexes, le bébé peut-il nager de façon autonome ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse puisque ce n’est pas sa physionomie qui va lui permettre de nager.

  • X

    Et, vite à part ça. Le bébé va faire pédaler ses jambes si on le met dans l'eau sur le ventre. Par contre, il ne fera pas nécessairement des mouvements avec ses bras. Donc, s’il n'est pas supporté par une main sous le ventre, il ne pourra pas rester autonome bien longtemps. 

Mots-clés de recherche Google :  nager , autonome , support

Et, vite à part ça. Le bébé va faire pédaler ses jambes si on le met dans l'eau sur le ventre. Par contre, il ne fera pas nécessairement des mouvements avec ses bras. Donc, s’il n'est pas supporté par une main sous le ventre, il ne pourra pas rester autonome bien longtemps. 

Question 2

Nager, est-ce vraiment un réflexe inné ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    On l’appelle aussi «la nage automatique» puisque le bébé se met automatiquement à exécuter des mouvements lorsqu’on le plonge dans l’eau. Le nouveau-né est donc pourvu de mécanismes d’adaptation qui l’aident à se familiariser avec le milieu aquatique. Il s’agit, cependant, d’un comportement archaïque puisqu’il disparait vers le quatrième mois. 

  • X

    N’est pas la bonne réponse puisqu’on perd ce réflexe de nage à quatre mois environ.  

Mots-clés de recherche Google :  réflexe natatoire , inné , nage automatique

On l’appelle aussi «la nage automatique» puisque le bébé se met automatiquement à exécuter des mouvements lorsqu’on le plonge dans l’eau. Le nouveau-né est donc pourvu de mécanismes d’adaptation qui l’aident à se familiariser avec le milieu aquatique. Il s’agit, cependant, d’un comportement archaïque puisqu’il disparait vers le quatrième mois. 

Question 3

Que se passe t'il si le réflexe natatoire n'est pas présent à la naissance?

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse puisque ce réflexe est un bon indicateur de la santé du bébé.

  • X

    L’absence du réflexe natatoire au cours des premiers jours, tout comme sa persistance au-delà de 4 à 5 mois, est le signe clinique d’un dysfonctionnement du système nerveux. Pareil pour tous les réflexes archaïques examinés lors des bilans néonataux. 

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse parce que le bébé ne naît pas avec une peur de l’eau.

Mots-clés de recherche Google :  dysfonctionnement , système nerveux , absence , réflexe natatoire

L’absence du réflexe natatoire au cours des premiers jours, tout comme sa persistance au-delà de 4 à 5 mois, est le signe clinique d’un dysfonctionnement du système nerveux. Pareil pour tous les réflexes archaïques examinés lors des bilans néonataux. 

Question 4

Le bébé a-t-il le réflexe de bloquer sa respiration sous l’eau ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    On l’appelle aussi le réflexe d’apnée. Lorsque le bébé plonge dans l’eau, il a le réflexe de bloquer sa respiration en fermant sa glotte. Cette manœuvre protège les voies respiratoires de la pénétration du liquide. Donc, le bébé ne risque pas d’être noyé par inondation des bronches, mais par asphyxie. Le réflexe d’immersion se trouve en chacun de nous.

Mots-clés de recherche Google :  Réflexe d’immersion , apnée , bloquer , respiration

On l’appelle aussi le réflexe d’apnée. Lorsque le bébé plonge dans l’eau, il a le réflexe de bloquer sa respiration en fermant sa glotte. Cette manœuvre protège les voies respiratoires de la pénétration du liquide. Donc, le bébé ne risque pas d’être noyé par inondation des bronches, mais par asphyxie. Le réflexe d’immersion se trouve en chacun de nous.

Question 5

Faut-il mettre en pratique le réflexe de nage pour le conserver?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Il y aurait trois phases distinctes dans le développement de la capacité à nager : l’aptitude précoce naturelle (ou le stade de l’automatisme) jusqu’à 3-4 mois, la panique transitoire jusqu’à vers un an et la compétence acquise (ou le stade des mouvements réfléchis et volontaires) entre 1 an et 4 ans. Finalement, même si le réflexe est présent naturelle.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

Mots-clés de recherche Google :  mettre en pratique , réflexe , nage

Il y aurait trois phases distinctes dans le développement de la capacité à nager : l’aptitude précoce naturelle (ou le stade de l’automatisme) jusqu’à 3-4 mois, la panique transitoire jusqu’à vers un an et la compétence acquise (ou le stade des mouvements réfléchis et volontaires) entre 1 an et 4 ans. Finalement, même si le réflexe est présent naturelle.

À vous

Veuillez répondre à la question finale afin de résoudre l'enquête

En conclusion

Les bébés nagent-ils de façon spontanée ?

  • X

    Ce n'est pas tout à fait la bonne réponse.

  • X

    Ce n'est pas tout à fait la bonne réponse.

  • X

    Oui et non. Lorsqu’on plonge un bébé dans l’eau, on est souvent surpris par son aisance. Comme tous les mammifères, l’homme naît avec la capacité de nager. Il a, dans son bagage héréditaire, des réflexes reliés à son passé aquatique qui lui permettent une première adaptation. Mais après cinq mois, il les perdra s’il ne fait pas d’efforts pour les transformer en comportements appris. La pratique permet à des connections de se faire dans le cerveau. Même si le réflexe est présent à la naissance, il faut vraiment le mettre en pratique par des cours de natation. 
    Par contre, si nager est pris dans le sens d’être capable de rester à la surface, de respirer et de se promener, alors les bébés ne nagent pas spontanément. Ils ont le réflexe de bouger et de bloquer leur respiration dans l’eau, mais sans support, ils s’enfoncent assez vite. 

Oui et non. Lorsqu’on plonge un bébé dans l’eau, on est souvent surpris par son aisance. Comme tous les mammifères, l’homme naît avec la capacité de nager. Il a, dans son bagage héréditaire, des réflexes reliés à son passé aquatique qui lui permettent une première adaptation. Mais après cinq mois, il les perdra s’il ne fait pas d’efforts pour les transformer en comportements appris. La pratique permet à des connections de se faire dans le cerveau. Même si le réflexe est présent à la naissance, il faut vraiment le mettre en pratique par des cours de natation. 
Par contre, si nager est pris dans le sens d’être capable de rester à la surface, de respirer et de se promener, alors les bébés ne nagent pas spontanément. Ils ont le réflexe de bouger et de bloquer leur respiration dans l’eau, mais sans support, ils s’enfoncent assez vite.