Enquête 6 : LES HOMMES

Est-ce que les femmes parlent plus que les hommes?

Du point de vue des hommes, les femmes parlent continuellement. De leur côté, mesdames accusent messieurs d’être peu bavards. Est-ce que ces reproches reposent sur des preuves tangibles ?

À vous

Afin de débuter l'enquête, veuillez choisir une des questions ci-dessous.  De fil en aiguille vous trouverez la réponse à l'enquête.

Consulter la liste de questions afin de résoudre l'enquête

Quelle est la conclusion de cette enquête?

Question 1

En moyenne, combien de mots les femmes prononcent-elles dans une journée ?

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse. 

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    16 215 mots pour être précis. C’est le résultat d’une étude menée à l’Université de l’Arizona à Tucson par le psychologue Matthias Mehl. Avec son équipe, il a analysé les conversations de 400 étudiants entre 1998 et 2004. Les participants étaient munis d’un appareil qui démarrait tous les 12 ½ minutes pour enregistrer pendant trente secondes. L’enregist

Mots-clés de recherche Google :  nombre de mots , journée , femmes

16 215 mots pour être précis. C’est le résultat d’une étude menée à l’Université de l’Arizona à Tucson par le psychologue Matthias Mehl. Avec son équipe, il a analysé les conversations de 400 étudiants entre 1998 et 2004. Les participants étaient munis d’un appareil qui démarrait tous les 12 ½ minutes pour enregistrer pendant trente secondes. L’enregist

Question 2

En moyenne, combien de mots les hommes prononcent-ils dans une journée ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    15 669, précisément. Le résultat est basé sur l'étude de Matthias Mehl. La différence, soit 550 mots, n'est pas significative. Elle peut être attribuable au hasard.

Mots-clés de recherche Google :  nombre de mots , jour , hommes

15 669, précisément. Le résultat est basé sur l'étude de Matthias Mehl. La différence, soit 550 mots, n'est pas significative. Elle peut être attribuable au hasard.

Question 3

D’après vous, combien de mots la personne la plus volubile a-t-elle prononcés ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    La personne la plus volubile a prononcé 47 000 mots, une moyenne de 50 mots par minute ! L’écart le plus grand n’a donc pas été entre les sexes, mais entre le plus silencieux, qui en passant n’a prononcé que 700 mots, et le plus volubile. 

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

Mots-clés de recherche Google :  mots , prononcés , volubile

La personne la plus volubile a prononcé 47 000 mots, une moyenne de 50 mots par minute ! L’écart le plus grand n’a donc pas été entre les sexes, mais entre le plus silencieux, qui en passant n’a prononcé que 700 mots, et le plus volubile. 

Question 4

Parmi les 15 % les plus volubiles, quel genre a-t-on retrouvé en plus grand nombre ?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

  • X

    Les hommes et les femmes étaient également représentés, toujours encore selon l’étude de Matthias Mehl. 

Mots-clés de recherche Google :  les plus volubiles , hommes , femmes

Les hommes et les femmes étaient également représentés, toujours encore selon l’étude de Matthias Mehl. 

Question 5

On a identifié une différence entre les deux sexes. Laquelle ?

  • X

    N’est pas la bonne réponse, mais plutôt un préjugé sexiste. 

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse. Les données actuelles ne permettent pas de tirer de telles conclusions. 

  • X

    Les hommes parlaient plus de sport, de technologie, de travail, d'argent et de chiffres. Les femmes parlaient davantage de mode et de relations sociales. Cette différence a été soulevée par les chercheurs Campbell Leaper et Melanie Ayres, de l’Université de Californie à Santa Cruz. Ils ont combiné les résultats de plus de 60 études sur les propos échangés dans une journée. 

Mots-clés de recherche Google :  sujets de conversation , différence des sexes

Les hommes parlaient plus de sport, de technologie, de travail, d'argent et de chiffres. Les femmes parlaient davantage de mode et de relations sociales. Cette différence a été soulevée par les chercheurs Campbell Leaper et Melanie Ayres, de l’Université de Californie à Santa Cruz. Ils ont combiné les résultats de plus de 60 études sur les propos échangés dans une journée. 

À vous

Veuillez répondre à la question finale afin de résoudre l'enquête

En conclusion

Donc, les femmes parlent-elles plus que les hommes ?

  • X

    Ce n’est qu’une partie de la réponse puisque des études plus représentatives sont nécessaires. 

  • X

    Ce n’est qu’une partie de la réponse puisqu’il est vrai que les femmes ne parlent pas plus que les hommes, selon la majorité des études.  

  • X

    On nous a longtemps balancé ces chiffres : les femmes prononceraient 20 000 mots par jour, alors que les hommes n’en prononceraient que 7000. L’équipe de Mehl vient de nous prouver le contraire ! Par contre, leur étude n’est peut-être pas si représentative que ça de la population. Quant à elles, les analyses de Leaper et Ayres ont démontré que la différence résidait davantage dans les sujets de nos conversations. Ils se sont aussi aperçus, qu’au contraire, les hommes parlaient légèrement plus que les femmes. De peu, mais tout de même. Quoi qu’il en soit, il n'existe pas d’études à grande échelle qui ont systématiquement enregistré les conversations d’une population diversifiée, et ce, dans une période de temps prolongée. Finalement, cette petite guerre entre les sexes n’est peut-être pas tout à fait terminée.

    Mots pour la recherche Google : femmes, parler plus, hommes

On nous a longtemps balancé ces chiffres : les femmes prononceraient 20 000 mots par jour, alors que les hommes n’en prononceraient que 7000. L’équipe de Mehl vient de nous prouver le contraire ! Par contre, leur étude n’est peut-être pas si représentative que ça de la population. Quant à elles, les analyses de Leaper et Ayres ont démontré que la différence résidait davantage dans les sujets de nos conversations. Ils se sont aussi aperçus, qu’au contraire, les hommes parlaient légèrement plus que les femmes. De peu, mais tout de même. Quoi qu’il en soit, il n'existe pas d’études à grande échelle qui ont systématiquement enregistré les conversations d’une population diversifiée, et ce, dans une période de temps prolongée. Finalement, cette petite guerre entre les sexes n’est peut-être pas tout à fait terminée.

Mots pour la recherche Google : femmes, parler plus, hommes