Enquête 8 : LES SENS

Est-ce que le fer a une odeur?

«Ça sent le métal !». Vous êtes-vous déjà fait cette observation? Et si votre nez vous trompait?

À vous

Afin de débuter l'enquête, veuillez choisir une des questions ci-dessous.  De fil en aiguille vous trouverez la réponse à l'enquête.

Consulter la liste de questions afin de résoudre l'enquête

Quelle est la conclusion de cette enquête?

Question 1

Quel effet a la sueur sur le métal?

  • X

    Quand on touche à du métal ou à des pièces de monnaie (cuivre, laiton) le fer se transforme, on appelle ça une réaction redox (réductions/oxydation) en chimie en un certain type de molécule qu’on appelle des ions, ferreux. Ces ions vont réagir avec les acides gras au niveau de la peau et c’est la sueur qui va oxyder le métal.

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse. La sueur humaine n’a pas ce pouvoir, elle n’est pas corrosive.

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse. La sueur humaine n’a pas le pouvoir d’assouplir le métal.

Mots-clés de recherche Google :  sueur , métal

Quand on touche à du métal ou à des pièces de monnaie (cuivre, laiton) le fer se transforme, on appelle ça une réaction redox (réductions/oxydation) en chimie en un certain type de molécule qu’on appelle des ions, ferreux. Ces ions vont réagir avec les acides gras au niveau de la peau et c’est la sueur qui va oxyder le métal.

Question 2

Quels sont les effets possibles de l’oxydation entre le métal et la sueur?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse car elle est incomplète.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse car elle est incomplète.

  • X

    L’oxydation produite par le contact entre le métal et la sueur peut avoir différent effets dont celui de dégager une odeur métallique. De plus, certains métaux se décolorent sous l’influence de la transpiration.

Mots-clés de recherche Google :  sueur , métal , oxydation

L’oxydation produite par le contact entre le métal et la sueur peut avoir différent effets dont celui de dégager une odeur métallique. De plus, certains métaux se décolorent sous l’influence de la transpiration.

Question 3

Dans quelle substance retrouve-t-on les mêmes ions ferreux que ceux présents dans le métal?

  • X

    La composition du plastique diffère de celle du métal.

  • X

    Oui, le sang contient des atomes de fer et c’est pourquoi le sang dégage une odeur métallique.

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse. L’eau contient des minéraux, mais ne devrait pas contenir d’ions ferreux.

Mots-clés de recherche Google :  ions ferreux , métal , sang

Oui, le sang contient des atomes de fer et c’est pourquoi le sang dégage une odeur métallique.

Question 4

À quel autre sens l’odorat est-il intimement lié?

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse car l'odorat est plutôt lié à un autre des 5 sens.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse car l'odorat est plutôt lié à un autre des 5 sens.

  • X

    Les papilles gustatives perçoivent les sensations de sucré, de salé, d'amer et d'acide, tandis que l'odorat détermine la nature de la substance. Par exemple, c'est la langue qui détecte le sucré, mais c'est le nez qui permet d'identifier le chocolat ou le caramel. Dans 85 % des cas, la perte totale de l'olfaction (anosmie) s'accompagne d'une perte du goût. C’est pourquoi lorsqu’on a le rhume et qu’on a le nez bouché, les aliments n’ont pas de goût. C’est aussi la raison pour laquelle on trouve que le sang goûte le métal …

Mots-clés de recherche Google :  odorat , goût

Les papilles gustatives perçoivent les sensations de sucré, de salé, d'amer et d'acide, tandis que l'odorat détermine la nature de la substance. Par exemple, c'est la langue qui détecte le sucré, mais c'est le nez qui permet d'identifier le chocolat ou le caramel. Dans 85 % des cas, la perte totale de l'olfaction (anosmie) s'accompagne d'une perte du goût. C’est pourquoi lorsqu’on a le rhume et qu’on a le nez bouché, les aliments n’ont pas de goût. C’est aussi la raison pour laquelle on trouve que le sang goûte le métal …

Question 5

Quelle partie du cerveau traite les informations relatives à l’odorat et décode les molécules odorantes?

  • X

    La sensation commence lorsqu'une odeur arrive dans une partie du nez et disparaît dans le mucus. Imprégné de l'odeur en contact avec les cils des cellules, le mucus excite les terminaisons nerveuses de cette partie du nez, donnant ainsi naissance à une impulsion nerveuse dont le courant parvient au cerveau, plus précisément dans le lobe préfrontal, qui l'identifie en tant qu’odeur. 

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse, car il est lié à la vision. 

  • X

    Ce n’est pas la bonne réponse, car il est lié à l’audition. 

Mots-clés de recherche Google :  fer , odeur , mains

La sensation commence lorsqu'une odeur arrive dans une partie du nez et disparaît dans le mucus. Imprégné de l'odeur en contact avec les cils des cellules, le mucus excite les terminaisons nerveuses de cette partie du nez, donnant ainsi naissance à une impulsion nerveuse dont le courant parvient au cerveau, plus précisément dans le lobe préfrontal, qui l'identifie en tant qu’odeur. 

À vous

Veuillez répondre à la question finale afin de résoudre l'enquête

En conclusion

Quelle odeur le fer dégage-t-il?

  • X

    Le métal n’a pas d’odeur, c’est purement une illusion. Ça vient de la peau en fait. C’est une réaction entre le métal et la peau. C’est le point qu’il faut retenir. Quand on touche à du métal ou à des pièces de monnaie (cuivre, laiton) le fer se transforme (on appelle ça une réaction redox : réductions/oxydation) en un certain type de molécule (1-octène-2-one) qu’on appelle des ions, ferreux. Ces ions vont réagir avec les acides gras au niveau de la peau et c’est la sueur qui va oxyder le métal. À ce moment-là ces ions métalliques vont décomposer les lipides pour donner cette arôme. Il y a une certaine molécule volatile que l’on sent. Ce qui est drôle, c’est que dans le sang on a exactement ces ions ferreux. C’est donc le contact du métal avec la peau qui donne cette odeur particulière.

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse

  • X

    Ce n'est pas la bonne réponse.

Le métal n’a pas d’odeur, c’est purement une illusion. Ça vient de la peau en fait. C’est une réaction entre le métal et la peau. C’est le point qu’il faut retenir. Quand on touche à du métal ou à des pièces de monnaie (cuivre, laiton) le fer se transforme (on appelle ça une réaction redox : réductions/oxydation) en un certain type de molécule (1-octène-2-one) qu’on appelle des ions, ferreux. Ces ions vont réagir avec les acides gras au niveau de la peau et c’est la sueur qui va oxyder le métal. À ce moment-là ces ions métalliques vont décomposer les lipides pour donner cette arôme. Il y a une certaine molécule volatile que l’on sent. Ce qui est drôle, c’est que dans le sang on a exactement ces ions ferreux. C’est donc le contact du métal avec la peau qui donne cette odeur particulière.